Auto-entrepreneur et activité libérale

Les règles d’affiliation au régime des professions libérales évoluent. 

Depuis le 1er janvier 2018, si vous créez une profession libérale non réglementée (conseil, coach…) en tant que micro-entrepreneur, vous bénéficierez des règles générales de protection sociale des artisans et commerçants. Vous pourrez, notamment, recevoir, sous certaines conditions, des indemnités journalières. Seules les professions libérales réglementées sont désormais affiliées à la Cipav : architectes, architectes d’intérieur …

Voir la liste complète.

Les auto-entrepreneurs ayant créé leur activité avant le 1er janvier 2018 ne sont pas concernés par ces changements.